New Stuff[hide]

Grupos: Guaco : Músicos - Members
Grupos: Guaco : 2011-Present
Grupos: Havana D' Primera
Grupos: Havana D' Primer... : Músicos
Fotos: Tom Ehrlich : 2021 Monterey Jazz Fe...
Musicos: Rafael Labarrera
Fotos: Tom Ehrlich : 2021 Monterey Jazz Fe...
Fotos: Tom Ehrlich : 2021 Monterey Jazz Fe...
Fotos: Tom Ehrlich : 2021 San Jose Summerf...
Fotos: Tom Ehrlich : 2021 San Jose Summerf...
Fotos: Tom Ehrlich : San Jose Jazz Festiva...
Fotos: Tom Ehrlich : 2021 San Jose Summerf...
Fotos: Tom Ehrlich : 2021 San Jose Summerf...
Fotos: Tom Ehrlich : 2014 San Jose Jazz Fe...
Fotos: Tom Ehrlich : 2014 San Jose Jazz Fe...

Photos of the Day [hide]

cuban music, musica cubana cuban music, musica cubana cuban music, musica cubana cuban music, musica cubana
All
Se llama sabroso - ZONA FRANKA

NG La Banda - en français

cuban music, musica cubana
Par Kevin Moore ©2001
Traduction Tumbalaye 2005

L'HISTOIRE DE NG LA BANDA

Le genre musical que nous connaissons aujourd’hui comme la Timba a été conçu par NG la Banda mais, comme l'indique Arturo 'Marcané' Gómez, expert en musique cubaine, il n'est pas sorti de nulle part.

Comme l’illustre notre Arbre Généalogique de la Timba, NG a commencé comme un groupe de « All stars » qui réunissait les membres les plus charismatiques des orchestres pre-Timberos les plus importants.

Le chanteur Tony Cala était compositeur et violoniste de la Rythmo Oriental, Issac Delgado et le légendaire conguero "Wickly" Nogueras ont debuté avec Pachito Alonso, Germán Velazco a joué avec la Orquesta Revé, et faisait partie d' Irakere avec José 'El Greco' Crego, Carlos Averhoff, José Munguía et le flutiste et fondateur José Luis 'El Tosco' Cortes, qui pour sa part avait composé et joué dans Los Van Van".

NG la Banda a combiné les innovations des groupes qui l'ont précédé pour inventer une musique qui n'était ni du son, du songo ou de la rumba, ni du rock, du jazz ou du funk.

Il y avait de larges parties de chaque à l'intérieur, mais sa composante la plus puissante était quelque chose d'entièrement neuf - quelque chose qui surgit des rues et des quartiers de la Havane à la fin des années 80 alors que le monde assistait à la chute du mur de Berlin. Cortes lui donna un nom : "La Timba".

Avant de quitter Irakere, El Tosco avait commencé un projet expérimental qu’il décrivait comme « une étude sur le jazz et la musique cubaine », aussi connu sous le nom de "la Nouvelle Génération" ou de "L'Orchestre de toutes les étoiles". Ses membres ont été choisis parmi les enragés du jazz cubain à la fin des années 80, et incluaient de véritables prodiges de la musique comme Gonzalo Rubalcalba, Hernán López-Nussa, Horacio "El negro » Hernández, Calixto Oviedo, et beaucoup des musiciens qui constitueront plus tard NG La Banda.

L'ensemble a réalisé quatre vinyls, lesquels ne sont jamais sortis en CD, bien que quelques titres fassent partie de certaines compilations. C’est quelque part au cours de ce projet que la vision de Tosco de ce qui allait devenir NG La Banda a commencé à se matérialiser. Comme il l’expliquera plus tard dans une entrevue à Jordan Levin du Miami Herald, « je voulais faire quelque chose avec la saveur des Van Van et l'agressivité musicale de Irakere…pour donner à la musique populaire la même valeur esthétique et artistique que nous donnons à d'autres grands genres musicaux". Le résultat fut un immense catalogue de standards inoubliables comme "Santa Palabra", "La Expresiva", "Échale Lemon", "Que Viva Changó" et " « Pecadillos de Soya ».

NG la Banda influença profondément tous les grands orchestres de Timba qui l'ont suivi.

De la même manière que les grands groupes et les innovations musicales des années 70 et 80 ont abouti dans NG, la majorité des ensembles des années 90 sont directement sortis de ses bases.

Issac Delgado et Giraldo Piloto (directeur de Klímax ; compositeur pour la Charanga Habanera et Issac) furent des membres clés dans la formation initiale de NG la Banda, tandis que Paulito FGManolín apportaient une contribution significative à l'aventure. Paulito chanta les chœurs sur des enregistrements majeurs du NG initial et Manolín fut découvert et presenté au public par El Tosco lui même qui, en plus de lui enregistrer une chanson, le baptisa « El Médico de la Salsa" et produisit son premier disque. et produisit son premier disque.

Wednesday, 23 March 2011, 03:31 AM